15 février 2022

Tour d’Oman (6ème étape), Amaury Capiot 3ème, Arkéa-Samsic 1er par équipes

Deux nouveaux podiums sont venus récompenser l’équipe Arkéa-Samsic a l’issue du Tour d’Oman. Amaury Capiot se classe en effet 3ème du sprint lors de la 6ème et dernière étape. Le classement par équipes revient également à notre équipe.

 

 

Photos Getty Images

Amaury Capiot

Sur la ligne

« Nouvelle arrivée au sprint aujourd’hui, mais cette fois-ci c’était dur. Sur les 30-40 derniers kilomètres, l’équipe DSM a été attentive avec les bosses à négocier et le tempo a été élevé. Mais nous étions tous les cinq devant alors que le peloton ne comportait plus que 25 à 30 unités. Un deuxième groupe a fait la jonction lors des 25 derniers kilomètres, et à quatre bornes il fallait absolument être devant car il y avait dans le final un petit « talus » (sic !). Je suis bien placé à ce moment-là mais une chute se produit devant moi, heureusement je n’ai pas été pris dedans. Mais ma chaîne a sauté, donc j’ai perdu des places. Cela m’a obligé à effectuer un effort pour revenir. Je me situais entre la 30 et 35ème position à deux kilomètres, et j’ai pris aussi beaucoup de vent pour me replacer top 5-6, après j’ai pris l’aspiration des autres devant moi pour faire un nouveau podium. J’en suis actuellement à huit courses pour quatre podiums dont une victoire. Les sensations ne sont pas mal. Je suis satisfait ».

« Le classement par équipes est une belle récompense, nous étions venus ici afin de réaliser un bon classement avec Élie. Il se classe 4ème du général ; la révélation de cette épreuve a été Kévin Vauquelin, 6ème de ce même classement. Si on avait connu ses capacités avant cette course, peut-être même qu’il aurait pu faire mieux. Amaury confirme son rang, et se rapproche de plus en plus des grands sprinteurs de renom. Le classement par équipes obtenu reflète l’état d’esprit des cinq coureurs présents à Oman. Nous avons tous travaillé pour Amaury lors des sprints, et pour Élie et Kévin lors des arrivées au sommet. Kévin s’est vraiment révélé sur l’étape de Muscat, et hier sur Green Mountain nous lui avons dit de faire « sa » montée au plus proche d’Élie. Et je pense qu’il s’est découvert, a démontré par la même occasion sur cette course de belles qualités de grimpeur. Je retiens aussi la bonne humeur collective de l’équipe sur ce Tour d’Oman, tous ensemble nous nous sommes tous serrés les coudes et cela a fonctionné pour nous tous ».

Sébastien Hinault, Directeur-sportif

Le débrief’

« Amaury venait pour gagner, il ne passe vraiment pas loin avec un bon plateau de sprinteurs engagés sur Oman. Il fait deux places de 3, il était dans le match. Il n’a pas eu vraiment l’ouverture, malheureusement. Les efforts ici lui ont permis de bien préparer les classiques Belges. Kévin est la révélation de la semaine, on le découvre et surtout nous ne cernons pas encore ses limites. Il présente de belles qualités de rouleur, de grimpeur et peut emmener des sprints. Je pense que Élie avait la 2ème place dans les jambes, son coup de chaud l’en prive. Il a démontré en tout cas sa solidité physique. Il était dans le match, finit 4ème à seulement deux secondes du podium. Le classement par équipes vient récompenser notre semaine ici. Cela prouve que l’équipe engagée sur Oman était forte, ce n’était pas trop l’objectif au départ, et nous avons commencé à y penser hier matin. On devance Intermarché-Wanty, autre équipe de sept secondes ».

Coureurs

Amaury Capiot