10 juin 2022

Dwars door het Hageland : "des airs de Tro Bro Leon"

Samedi, À Travers le Hageland est une course atypique pour un mois de juin : une quarantaine de kilomètres de chemins de terre et des pavés qui ne sont pas sans rappeler les grandes classiques flandriennes ou le Tro Bro Leon.

« Cette semaine, les jambes répondaient bien à l’entraînement. Je découvrirai samedi À travers le Hageland. C’est une course qui m’attire : il y a des chemins, des pavés, c’est tout ce que j’aime. La condition est bonne. J’espère bien performer et apporter au collectif. On a une équipe expérimentée pour l’aborder. On a vraiment progressé collectivement dans la façon d’appréhender ces épreuves en Belgique et aux Pays-Bas qui ont parfois des similitudes avec Paris-Roubaix ou le Tro Bro Leon. On est un groupe qui aime ces courses-là. On sent qu’on peut chacun apporter aux autres et tous nous pouvons obtenir un bon résultat. »

Roger Tréhin, directeur sportif

« Cette course a des airs de Tro Bro Leon ou de Strade Bianche avec des chemins de terre qui en font sa particularité. C’est forcément le genre d’épreuve que l’on apprécie et sur lesquelles on a désormais l’habitude de courir. Les coureurs alignés au départ ont les capacités pour s’illustrer. Des gars comme Amaury Capiot ou Connor Swift sont de belles cartes : ils sont en forme, à l’aise sur des routes de ce genre. »

Coureurs

Amaury Capiot
Donavan Grondin
Kévin Ledanois