World Team | Critérium du Dauphiné
07 juin 2024

Cristián Rodríguez 17ème au Collet d’Allevard

Cristián Rodríguez a longtemps fait la course aux côtés des meilleurs sur cette première étape de montagne. Mathis Le Berre, lui, conserve le maillot à pois de meilleur grimpeur.

 

Photo : Aubin Lipke / ARKEA-B&B HOTELS

Cristián Rodríguez

«  Je me sentais bien après le chrono, j’avais même réalisé un bon temps. Mais la chute d’hier a laissé des séquelles, je me suis battu contre la douleur. A 4 kilomètres de l’arrivée, c’était encore plus fort, jusqu’au sommet, et j’ai lâché prise. La tête ça va, la forme aussi, mais cette nuit j’ai eu des difficultés à dormir. Après c’est comme cela, beaucoup de coureurs au sein du peloton sont comme moi avec des douleurs. Il faut faire avec. J’ai serré les dents dans le final afin de concéder le moins de temps possible ».

Thibault Guernalec

« J’avais à coeur de réaliser une échappée sur ce Critérium du Dauphiné, de « me défouler » en passant une journée devant. Je ne suis pas tombé hier, donc, je me suis dit que c’était à mon tour, aujourd’hui au sein de l’équipe de l’équipe ARKEA-B&B HOTELS, de prendre l’échappée. Le départ a été musclé car beaucoup de coureurs voulaient être devant. Nous n’avons jamais eu trop de marge, car de gros leaders – la preuve – étaient intéressés par le succès d’étape. J’ai donné mon maximum au pied du Collet d’Allevard en essayant de prendre mon rythme, mais le peloton m’est vite retombé dessus. Je suis aussi allé devant pour aider Mathis Le Berre dans la conquête du maillot de meilleur de grimpeur. En étant devant, j’ai pu essayer de grappiller quelques points que n’ont pas pu lui prendre ses adversaires potentiels pour ce classement annexe. J’espère que Mathis va conquérir ce maillot, il a fait trois belles échappées, et mériterait de l’avoir sur les épaules dimanche soir, mais on sait tous que ce sera « musclé » jusqu’au bout ».

Sébastien Hinault, Directeur sportif

« L’équipe ARKEA-B&B HOTELS a encore fait la course devant sur cette 5ème étape du Critérium du Dauphiné avec cette fois-ci Thibault Guernalec en échappée. C’était le plan. Nous avions décidé de nous montrer de nouveau offensifs pour tenter de décrocher une étape. Cela a permis de sécuriser le maillot à pois de Mathis Le Berre, ainsi. Thibaut a ensuite donné un dernier « coup de main » dans la montée du Collet d’Allevard à Cristián Rodríguez. Ce dernier qui, comme nombre de coureurs, est tombé hier, s’est battu jusqu’au bout de cette étape et de cette dernière ascension malgré des douleurs. Chapeau. Mathis Le Berre conserve lui le maillot à pois de ce Critérium du Dauphiné ».

Coureurs

Cristián Rodríguez
Thibault Guernalec