20 août 2021

Warren Barguil : « Merci les gars !»

Warren Barguil s’est imposé au classement général du Tour du Limousin, il a fait basculer la course dans le final avec l’ensemble de ses coéquipiers quand le leader Dorian Godon a lâché prise à l’amorce du final Limougeaud.

Sur la ligne

« Ce Tour du Limousin-Périgord-Nouvelle Aquitaine 2021 a été dur tous les jours, et la chaleur aujourd’hui a encore plus accentué la difficulté. Dorian a dit avoir été malade la nuit passée, et sur une telle étape, il est difficile de se cacher. J’ai bénéficié d’un beau travail de toute l’équipe, tout le monde m’a protégé. J’y crois toujours jusqu’à la ligne, je ne voulais pas décevoir mes coéquipiers qui se sont donnés à fond pour moi. J’ai bien travaillé après le Tour, et cette victoire vient récompenser mon investissement. Je suis ému aussi parce que c’est la première fois dans les rangs professionnels que je gagne devant mes parents, et mon enfant. Je suis très motivé pour la suite de la saison. Je suis heureux aussi de remporter ma toute première course par étapes chez les pros, j’avais failli de peu voici quelques années en Norvège, et cette fois-ci je gagne après avoir livré une belle bataille avec Franck Bonnamour dans le final de cette étape ».

« Journée parfaite. Nous n’avons presque jamais roulé sur ce Tour de Limousin-Périgord-Nouvelle Aquitaine, et nous gagnons. Ce succès nous le devons à la force collective et la tactique mise en place, et Warren a su conclure. Comme quoi il faut toujours croire en ses chances jusqu’à la ligne. Nous avons tous parfaitement bossé aujourd’hui, pour ma part je passe la bosse avec les meilleurs, je roule ensuite sur le plateau, puis j’ai repris la barre dans les trois kilomètres car j’avais entendu que Dorian Godon avait lâché prise avec le peloton et qu’il fallait une cassure de quinze secondes. La journée a vraiment été parfaite et bravo à tout le monde ».

Yvon Ledanois, Directeur

Le débrief’

« Il y a de l’émotion à l’arrivée. J’ai dit ce matin dans le bus à mes coureurs que l’on pouvait gagner le classement général de ce Tour du Limousin. Je suis heureux pour Warren. C’est un gagneur, Warren, et j’en suis un aussi. Cela tombe bien. L’équipe a couru à la perfection. Je dirais chapeau à Warren, mais aussi chapeau à ses coéquipiers car cela n’a pas été simple durant les quatre jours de course. Ce Tour du Limousin a été une édition de haute-voltige avec une course difficile tous les jours. Je suis vraiment heureux pour lui, mais aussi pour l’équipe car ce succès est celui de toute l’équipe, staff compris. Warren a son enfant qui était présent à l’arrivée avec ses parents, et qui l’a vu gagner, émotionnellement cette victoire compte beaucoup pour lui. Je suis certain en plus que ce succès va désormais le porter vers la quête d’autres performances d’ici la fin de saison.  Nous faisons tous ce métier là pour vivre ce type d’émotions. Je n’oublie pas pour autant dans ces moments de joie nos deux coureurs qui ont chuté en Belgique, Clément et Nacer. »

Coureurs

Kévin Ledanois