02 juin 2022

Simon Guglielmi : "Le Dauphiné, un rêve de gosse"

Le Savoyard découvrira, à partir de dimanche, le Critérium du Dauphiné, course qui l’a fait tant rêver lorsqu’il était enfant. Confessions.

« C’est forcément une course importante dans la saison, le Critérium du Dauphiné pour l’équipe Arkéa-Samsic. Et bien évidemment nous sommes tous très motivés afin d’essayer de briller lors de cette semaine très dense offrant un raccourci de ce que l’ont pourra trouver sur le Tour dans quelques semaines : étapes de plaine, contre-la-montre, et en haute-montagne, en ce qui concerne le final de cette compétition. J’ai de l’envie, j’espère avoir un niveau correct durant cette semaine qui sera très difficile, exigeante, et surtout que j’aurai les moyens de me faire plaisir. Le but sera de sortir très bien du Dauphiné en vue de l’échéance du Tour de France. Le final de ce Critérium du Dauphiné est très concentré, parsemé de difficultés, et c’est à ce moment-là que je pourrai faire le point sur ma condition du moment. »

Simon Guglielmi

« C’est génial ! Le Critérium du Dauphiné est la course majeure du calendrier professionnel de ma région. Gamin, j’allais tous les ans voir passer les coureurs au bord de la route. C’était comme une fête. Il s’agit d’une très belle compétition, et l’un des objectifs de ma saison 2022. C’est donc une épreuve importante pour moi. Le dernier jour à l’arrivée au Plateau de Solaison sera présent mon club de supporters. Cela me motive aussi. Je vais vous faire une confidence, plus jeune, je disais toujours : « Si je passe un jour dans les rangs professionnels, mon objectif sera de participer au Critérium du Dauphiné, d’être échappé sur une étape et d’y jouer la gagne ». Là, c’est la première partie du rêve qui se réalise. Je l’ai bien préparé avec le stage en altitude en Sierra Nevada, je me sens en forme, et mon objectif sera d’aider au mieux Warren lors des étapes de montagne. »

Arnaud Gérard

« Le Critérium du Dauphiné offre des chances à tous les coureurs : sprinteurs, rouleurs avec un contre-la-montre, et traditionnellement aux grimpeurs avec le final dans les Alpes qui est toujours costaud. Cette édition 2022 sera intense en termes de parcours et de difficultés. Il faudra être solide pour aller chercher un bon résultat. Le chrono peut-être un bon test pour Thibault Guernalec en vue des Championnats de France. Matîs peut être notre atout si cela arrive en petit comité au sprint sur les deux premières étapes. Avec Warren nous miserons plus sur la fin de semaine pour essayer d’aller chercher un résultat, compte tenu du fait que le Critérium du Dauphiné demeure toujours un superbe point de passage dans la perspective du Tour de France. Il faut aborder cette épreuve en bonne condition pour espérer obtenir un bon résultat en juillet. Le groupe autour de Warren l’est, nous avons mis tous les atouts de notre côté avec la mise en place de ce  stage en Sierra Nevada dans le but de performer dès le Critérium du Dauphiné. »

Coureurs

Anthony Delaplace
Łukasz Owsian
Matîs Louvel
Simon Guglielmi
Thibault Guernalec